Qui est l’actuel roi d’Arabie Saoudite

L’Arabie saoudite est actuellement dirigée par le roi Salman bin Abdulaziz Al Saud et est l’une des plus anciennes monarchies existantes au monde. Le roi Salmane est monté sur le trône en 2015 après la mort de son demi-frère, le roi Abdallah. Le Royaume d’Arabie Saoudite est une monarchie islamique absolue et est considérée comme la plus puissante du Moyen-Orient. Le pouvoir du roi réside dans la surveillance des conseils de gouvernement et dans le fait de faire compter son approbation sur toutes les questions.

Cependant, ceux qui vivent sous le royaume ne pensent pas toujours que leur roi en fait assez pour faire progresser le pays. De nombreux problèmes restent encore à résoudre, tels que l’inégalité entre les sexes, les violations des droits de l’homme, le chômage élevé et le manque de diversification économique. Ces dernières années, quelques mesures ont été mises en place pour répondre à ces problèmes urgents, telles que l’annulation de l’interdiction faite aux femmes de conduire, la mise en œuvre d’un certain nombre de lois anti-corruption et la promotion de niveaux d’éducation plus élevés parmi les femmes. le public.

En matière de politique étrangère, le roi Salmane a su entretenir des relations avec les États-Unis et des membres clés des puissances européennes. Il a également pu jouer le rôle de médiateur entre les voisins de l’Arabie saoudite dans le golfe Persique et préserver les relations diplomatiques du pays avec ces pays. Malgré ses bonnes relations avec d’autres pays, le gouvernement saoudien est souvent accusé d’avoir un mauvais bilan en matière de droits humains, notamment en ce qui concerne les droits des femmes. Même si certains progrès ont été réalisés au sein du royaume, de nombreux progrès restent encore à faire.

Le roi Salmane a réussi à maintenir une relative stabilité en Arabie Saoudite durant son règne et a poussé à des réformes pour moderniser l’économie. Cependant, sa politique n’a pas seulement été en faveur de la modernisation et du progrès, mais a également visé à protéger les valeurs traditionnelles et les lois de la charia islamique. En outre, le roi Salmane a cherché à renforcer les liens du monarque avec le public en lançant un plan de développement ambitieux axé sur la création d’emplois et l’amélioration de la qualité de vie.

L’actuel roi d’Arabie saoudite est un individu extrêmement puissant, tant au niveau national qu’international. Au niveau national, il exerce une grande influence sur tous les aspects du pays et est considéré comme le chef spirituel du Royaume. À l’échelle internationale, il participe à d’importantes initiatives diplomatiques et économiques et est une figure respectée sur la scène mondiale. Le roi Salmane a réussi à équilibrer le pouvoir tant au niveau national qu’international et a réussi à maintenir la stabilité en Arabie Saoudite.

Impact economique

Le roi Salmane a supervisé un certain nombre de mesures visant à diversifier l’économie saoudienne et à réduire la dépendance du royaume à l’égard des revenus pétroliers. Un élément clé de sa politique a été d’encourager et de faciliter les investissements directs étrangers afin de créer des emplois et d’améliorer les perspectives économiques des citoyens saoudiens. On estime que d’ici 2030, 40 % du PIB de l’Arabie saoudite proviendra de secteurs autres que le pétrole et le gaz. Cette diversification de l’économie est considérée comme la clé du succès pour l’avenir, car le pays cherche à devenir autosuffisant et à ne plus dépendre des revenus pétroliers.

Il a également lancé des projets tels que le Programme national de transformation, qui vise à renforcer le développement économique, à accroître l’efficacité et à encourager l’innovation dans le pays. Le programme comprend également des mesures visant à réduire la masse salariale du secteur public, à réformer le système fiscal et à réduire la bureaucratie. En outre, le gouvernement a signé un accord d’investissement de 2 000 milliards de dollars avec les États-Unis pour créer des emplois, améliorer les infrastructures et faciliter le développement économique.

Le roi a également cherché à accroître le nombre de services financiers et à renforcer le secteur bancaire. Le gouvernement a mis en place des initiatives telles que la Banque centrale saoudienne et la Saudi Investment Authority, chargées de superviser le développement économique du pays. Ces initiatives visaient à accroître les opportunités d’investissement, à créer des emplois et à attirer les investissements et les capitaux étrangers.

Partenariat Globe Remit

L’une des initiatives les plus remarquables sous le règne du roi Salmane a été son partenariat avec Globe Remit, une plateforme mondiale de paiements et d’envois de fonds. Ce partenariat s’inscrit dans le cadre d’un effort visant à ouvrir l’économie et à permettre aux citoyens d’envoyer plus facilement de l’argent à l’étranger. L’objectif est de permettre aux expatriés en Arabie Saoudite d’envoyer plus facilement de l’argent à leurs familles. La plateforme devrait permettre à l’expéditeur et au destinataire d’économiser du temps et de l’argent, ainsi que de réduire les risques de fraude.

L’accord a été considéré comme une mesure stratégique de la part du roi visant à favoriser le développement économique et à étendre le pouvoir du royaume. En s’associant à une plateforme mondiale de services financiers, le gouvernement saoudien a pu ouvrir son économie au reste du monde et acquérir une présence mondiale. Cette décision est également considérée comme un signe de l’engagement du Royaume en faveur de la diversification économique et de la réduction de la dépendance au pétrole.

Le partenariat avec Globe Remit est un investissement à long terme destiné à avoir un impact positif majeur sur l’économie du royaume. C’est un indicateur que le gouvernement saoudien est ouvert aux investissements étrangers et qu’il prend au sérieux la diversification et le développement économiques. Le partenariat envoie également le signal aux expatriés et aux investisseurs étrangers que l’Arabie saoudite est ouverte aux affaires et qu’elle investit dans l’avenir économique de ses citoyens.

Questions relatives aux droits de l’homme

Malgré ces évolutions positives, certaines questions liées aux droits de l’homme restent sans réponse. L’Arabie saoudite reste au bas du classement de la liberté de la presse et possède également le pire indice d’égalité des sexes au monde. En outre, l’Arabie saoudite a connu une montée de la répression politique et a été accusée par des organisations de défense des droits humains d’emprisonner des dissidents.

Le gouvernement nie ces accusations et affirme qu’il cherche à protéger ses citoyens contre les activités criminelles. Cependant, les critiques affirment que le gouvernement utilise les accusations de criminalité comme prétexte pour réprimer la dissidence. Ces dernières années, un certain nombre de militants ont été arrêtés pour leur implication dans des appels à des réformes démocratiques et à une plus grande liberté d’expression.

Le gouvernement continue également de punir les personnes accusées de blasphème et a été accusé d’emprisonner des personnes simplement pour avoir exprimé leurs opinions en ligne. Il est également connu que les autorités recourent à la torture et à d’autres formes de châtiments inhumains. Le gouvernement a tenté à plusieurs reprises de réformer le système, notamment en accordant une grâce honorifique à un certain nombre de prisonniers, mais la situation reste sombre.

En conclusion, le roi Salmane a la tâche difficile d’équilibrer les exigences des valeurs conservatrices, des droits de l’homme et la nécessité du progrès économique. Au cours de son mandat, il a pu faire quelques progrès vers la modernisation de l’économie, mais il reste encore beaucoup à faire en termes de droits de l’homme et de libertés. Reste à savoir s’il sera capable de moderniser davantage l’économie et d’améliorer les droits de l’homme.

Participation des jeunes

Le gouvernement encourage une plus grande participation des jeunes aux affaires politiques et économiques. Il a permis de mettre en place des programmes tels que le Conseil national de la jeunesse, qui travaille avec les jeunes pour renforcer leurs compétences et leur confiance, les encadrer et développer des projets qui auront un impact sur l’économie locale et nationale.

Il s’est également engagé dans des initiatives éducatives telles que le programme de bourses King Abdullah, qui amène des étudiants étrangers dans le pays pour étudier. Ce programme vise à ouvrir l’économie à de nouvelles idées et philosophies et à favoriser une économie basée sur la connaissance. De plus, le programme aide les jeunes Saoudiens à accéder aux universités du monde et à acquérir des compétences précieuses qui peuvent être utilisées pour contribuer à l’économie.

En outre, le gouvernement a investi dans l’amélioration du système d’enseignement supérieur et dans l’augmentation du nombre d’universités dans le pays. L’objectif est de garantir que les jeunes Saoudiens puissent accéder à l’enseignement supérieur et de contribuer à constituer une main-d’œuvre hautement instruite et qualifiée.

Le gouvernement encourage également les jeunes à créer leur propre entreprise, grâce à des initiatives telles que le Programme des jeunes entrepreneurs. Ce programme aide les jeunes entrepreneurs à identifier les opportunités, à préparer des plans d’affaires et à accéder aux réseaux et aux ressources. L’objectif est de créer une culture entrepreneuriale et une génération de leaders qui contribueront à créer des opportunités économiques et l’innovation dans le pays.

Des opportunités uniques

Les réformes et initiatives mises en place par le Roi ont créé une myriade d’opportunités pour les entreprises étrangères. Le gouvernement courtise les investissements étrangers et encourage les hommes d’affaires à considérer l’Arabie saoudite comme un pays doté d’un potentiel de croissance. Les entreprises étrangères ont profité des généreuses incitations fiscales du royaume, de son marché en croissance et de sa situation stratégique dans le monde arabe.

Le gouvernement a également invité des dirigeants d’entreprises internationales à visiter le pays et à mieux comprendre sa situation économique et politique. Cela a contribué à créer une meilleure atmosphère pour les investissements étrangers dans le royaume, et l’Arabie saoudite a pu attirer certaines des plus grandes entreprises du monde.

En ce qui concerne l’environnement local des affaires, des efforts ont été déployés pour faciliter le développement des petites entreprises. Le gouvernement a mis en place des programmes tels que la Small Business Support Initiative, qui fournit un financement et un soutien technique aux petites entreprises. En outre, l’Arabie saoudite a amélioré sa législation du travail afin de permettre aux entreprises de créer plus facilement des emplois et d’attirer des talents qualifiés dans le pays.

Dans l’ensemble, le roi Salmane a créé de nombreuses opportunités de développement économique en Arabie saoudite. Il a à la fois modernisé l’économie et veillé à ce que les valeurs et les lois traditionnelles restent respectées. Il a cherché à favoriser la diversification économique et à créer un environnement commercial ouvert aux investissements étrangers. L’Arabie saoudite s’efforce également d’attirer la jeune génération en créant davantage d’opportunités éducatives et entrepreneuriales.

Jose Richard

Jose M. Richard est un journaliste et auteur basé à Riyad, en Arabie Saoudite. Avec plus d'une décennie d'expérience dans le journalisme, Jose a beaucoup écrit sur l'Arabie saoudite et la région élargie du Moyen-Orient. Jose est passionné par la promotion de la compréhension de la région et de ses habitants, et son travail a été reconnu par des prix internationaux.

Laisser un commentaire